Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Traduction Translation

 

Flux RSS

RSS

Qui est en ligne

Il y a actuellement 2 membres en ligne
  • ScottVep
  • Shannondak

Partenaires

Liens partenaires
  BALALAIKA PROduction www.balalaika.pro
Micha Tcherkassky balalaika www.micha.paris
Ensemble Balalaika www.balalaika.eu
Micha Tcherkassky sur facebook
BALALAIKA PROduction sur facebook
Balalaika.fr sur youtube
Balalaika.fr sur facebook
Cabaret Russe cabaret-russe.fr
Spectacles Russes spectacles-russes.fr
Concert Classique concert-classique.fr
Trio Russalka russalka.fr
Ballet Kalinka spectacle-russe.fr
Nuits Blanches www.nuits-blanches.pro
Balalaïka Trio balalaika-trio.com
Quatuor Baïkal musiquerusse.fr

Marc Alexandrovitch Koupfer Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Micha Tcherkassky   
01-06-2018

 


Marc Alexandrovitch Koupfer (1920‐1993)


Luthier, ingénieur, inventeur, médaillé de l’ordre de Lénine, a vécu à Moscou, Russie.

Koupfer était un célèbre concepteur d’hélicoptère, personnalité hors du commun, talentueux dans de nombreux domaines.
Il est considéré comme étant le luthier qui a conçu les meilleures balalaïka jamais réalisées à ce jour.

Koupfer
Dès son jeune âge il a commencé à s’intéresser à l’aéromodélisme, à 30 ans il était professeur d’éducation physique, horloger et pilote‐instructeur.
Après avoir terminé l’Institut d’aviation de Moscou, Koupfer a travaillé pendant 45 ans chez le constructeur aéronautique « Kamov » en tant que responsable en chef de la conception des hélicoptères.
 Koupfer helicoptere
En dehors de son travail il peignait des tableaux, jouait de la guitare, du saxophone, de la balalaïka et du violon. Il avait une jolie voix de baryton. Pendant les 15 dernières années de sa vie il fut pris de passion pour la conception de balalaïka et est devenu un célèbre luthier.
En 1978, en restaurant une balalaïka, Marc Koupfer en utilisant ses connaissances d’ingénieur a fait un schéma technique pour en faire une copie.
En tenant compte des conseils et des remarques de Valery Zajiguine, balalaïkiste, professeur à l’Institut Gnéssine de Moscou, Marc Koupfer a restauré un instrument ancien qui a été considérablement amélioré  en termes de sonorité (balalaïka Snéguiriov 1936). Son travail de restauration a eu du succès auprès des concertistes qui à leur tour lui ont demandé de restaurer leurs instruments. Parmi ceux‐ci il y avait des balalaïkas Nalimov, Suzine, Snéguiriov, Sotski. Il prenait des mesures, il dessinait et notait les particularités de chaque balalaïka, il écoutait et comparait leur son avant et après la restauration.
 Koupfer peinture
Le professeur et concertiste Pavel Netcheporenko a montré beaucoup d’intérêt au travail de M. Koupfer, il a partagé ses impressions sur le résultat de ses restaurations avec ses élèves ‐ lauréats de concours nationaux : V. Zajiguine, V. Boldirev et A. Danilov.
Il en a résulté que Marc Koupfer a constaté que même ceux qui avaient des instruments de très grande qualité n’étaient jamais tout à fait satisfaits de leurs instruments soit par le son soit par la jouabilité.
 
Netcheporenko Zajiguine Boldyrev Eltchik Cheglovitov Koupfer


Petit à petit ces problématiques sont devenues prépondérantes car pendant 100 ans la balalaïka créée par V. Andreev et S. Nalimov n’avait pratiquement pas évolué. Par ailleurs le répertoire avait évolué et de nouvelles techniques de jeu sont apparues, les musiciens ont exigé beaucoup plus de leurs instruments qu’auparavant. C’est pourquoi Koupfer a commencé à s’intéresser au processus optimal de la conception de la balalaïka de concert moderne. Sa profession d’ingénieur a joué un rôle important dans la résolution des problèmes. Après en avoir étudié la construction il a réalisé des plans d’un modèle expérimental de balalaïka.
Il a étudié 25 instruments : 9 Nalimov, 3 Suzine, 3 Galinis, 6 Sotsky et 4 Snéguiriov. Ses connaissances lui ont permis de donner naissance à sa première balalaïka de concert « Moskvitchka » (la moscovite) en 1979. A partir des plans effectués pour cette première balalaïka il a fabriqué 6 instruments très semblables. Pour un instrument il lui fallait 5 mois de travail car il ne pouvait travailler que le soir et le week‐end.
Depuis, de nombreux luthiers se sont inspiré du travail de M. Koupfer sans jamais parvenir à l'égaler.

 Koupfer danse


En 15 ans Koupfer a réalisé 16 balalaïkas. Ses instruments sont joués par V. Zajiguine, A. Danilov, V. Boldyrev, M. Gorbatchev, I. Senine, par un français M. Tcherkassky et d’autres. Ces balalaïkas se distinguent par la régularité du son et des accords, par la beauté des timbres, la puissance sonore, la finition de la lutherie et la jouabilité qui permet d’exécuter des oeuvres de styles différents en utilisant des techniques de jeu de toute sorte.

Les principales innovations de M. Koupfer sont :
- Table plus fine que les tables habituelles, grâce à ses calculs il a pu concevoir une architecture permettant une plus grande finesse tout en conservant la solidité et l'intégrité de l'instrument. Une table fine permet une meilleure projection du son.
- 7 côtes (ou éclisses - dos de l'instrument), habituellement les balalaïka en ont 6, ainsi l'instrument est moins profond et plus large ce qui participe aussi à une meilleure projection du son.
- Protège table en plexiglas supprimant les sons parasites inhérents au jeu de la balalaïka, habituellement les protège tables sont en bois et résonnent au toucher.
- Frètes en acier d'une composition inconnue à ce jour ne s'usant pas, habituellement les frètes s'usent par le frottement de la corde de LA en acier, elles doivent être remplacées une fois par an en moyenne pour un musicien professionnel alors que sur les balalaïka Koupfer jamais on ne les remplace.
- A utilisé de la colle d'aviation (K-53)
- Boutons des mécaniques en ivoire de mammouth
.

 balalaika koupfer

 

Les 3 logos utilisés par Marc Koupfer : le premier sur les balalaïka numérotées 1 à 3 "Branche de bouleau" mais personnellement j'y vois plus une fusée en vol, le deuxième à partir de la balalaïka n°4 "Masque grec", sur les n°4 à 6 motif marquété incrusté dans la tête de l'instrument, ensuite sur toutes les autres, logo en bois en relief colé sur la tête. 
Logos Koupfer

 Les informations de cet article et du tableau seront complétées au fure et à mesure de l'acquisition des connaissances.

numéro
Année de
fabrication
Premier
propriétaire
Propriétaire
actuel
   
 1  1979 Ecole de musique
(Russie)
Ecole de musique
(Russie)
Balalaika Koupfer plan  
 2  1980 Marc Koupfer
(Russie)
Marina Koupfer (sa fille)
(Russie)
Balalaika Koupfer plan  
 3  1981 Valery Zajiguine
(Russie)
Valery Zajiguine
(Russie)
prétée à ses meilleurs élèves
Balalaika Koupfer plan Balaliaka koupfer Zajiguine dos
 4  1982 Alexandre Danilov
(Russie)
Alexandre Danilov
(Russie)
Balalaika Koupfer  Balalaika Koupfer dos
 5  1983 Vladimir Boldyrev
(Russie)
Vladimir Boldyrev
(Russie)
Balalaika Koupfer  
 6  1983? ?
Victor Alekhnovitch
(Russie)
Balalaika Koupfer  
 12  1991 Micha Tcherkassky
(France)
Micha Tcherkassky
(France)
Balalaika Koupfer plan  Balalaika Koupfer
 13  1991 Youri Mouguerman
(Russie)
Youri Mouguerman
(Australie)
Balalaika Koupfer  Balalaika Koupfer
 14 1992
A. Kvassov
(Russie)
Alekseï Bouriakov
(Russie)
Balalaika Koupfer  Balalaika Koupfer
 15 1993
Igor Senine
(Russie)
Igor Senine
(Russie)
Balalaika Koupfer  Balalaika Koupfer
 16 1993
Andrey Gorbatchev
(Russie)
Andrey Gorbatchev
(Russie)
Balalaika Koupfer plan  

 

Commentaires (0)Add Comment

Ecrivez un commentaire
quote
bold
italicize
underline
strike
url
image
quote
quote
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley
Smiley

busy
 
Reproduction et utilisation de tout ou partie du site Balalaika.fr à usage professionnel ou duplication sur tout support, sites internet, blogs persos libre d'accès, payants ou commerciaux interdites sans autorisation préalable des auteurs
© 2005-2018 Balalaika.fr - Réalisé par Micha Tcherkassky powered by Malex. Site optimisé pour Mozilla Firefox 2 et pour Internet Explorer 7 en 1024x768 et plus